Bergerac

Du lisible au perceptible

Équipe : Clémentine Montégut, Victor Beloc et Lucie Valloir. ENSAPBx

Aujourd’hui, les repères s’estompent, le paysage est relégué au second plan et les logiques s’affranchissent du territoire. Le paysage, et plus largement l’importance d’une véritable préservation du « patrimoine territorial » (rapport à la rivière et aux vallées affluentes, aux coteaux, terres agricoles, traces historiques…), sont au cœur de cette réflexion.

Il s’agit d’infléchir ou d’orienter certaines dynamiques en cours ou prévisibles. Le territoire de l’Est bergeracois ne peut pas être tenu seulement par un maillage routier et structuré autour de «pôles», il s’agit bien de nourrir et de faire vivre l’identité de ses paysages.